Archive for août, 2010

Souvenirs des célébrités, aux enchères dans un complexe de Macau

vendredi, août 27th, 2010

Un grand complexe de divertissement de Macau abritera cet octobre 2010 une vente aux enchères de plusieurs objets de collection ayant appartenu aux célébrités. Parmi ceux-ci, un soutien-gorge de Marilyn Monroe, les cheveux d’Elvis Presley et une robe qui a appartenu à  la princesse Diana.

Ces articles sont seulement quelques-uns des centaines de souvenirs, y compris un billet non utilisé pour l’emblématique festival de musique Woodstock.

La princesse Diana a porté la robe de velours bourgogne à  un événement en 1989, et Julien’s Auctions, qui organise la vente aux enchères, estime que la robe sera vendue à  un prix d’au moins 100,000$ américains.

Un autre objet très populaire est un gant noir clouté avec cristaux de Michael Jackson, pour lequel on s’attend à  obtenir environ 50,000$, ainsi que des souvenirs de Beatles et Jimi Hendrix.

Une fiole renfermant une mèche de cheveux de Presley, collectée par son coiffeur personnel, pourrait être vendue pour 10,000$.

Le soutien-gorge en dentelle et satin noir de Marilyn est l’un des objets ayant appartenu à  la déesse de l’écran qui sera à  l’encan.

Le complexe Ponte 16, dont la moitié en propriété à  la Sociedade de Jogos de Macau du magnat Stanley Ho, a payé un million de dollars pour environ 40 objets-souvenirs de Michael Jackson, vendus aux enchères en 2009.

Ponte 16 a payé 50,000$ pour le célèbre gant blanc de la main gauche de Jackson – porté par le chanteur lors de son premier « moonwalk » en 1983.

Les opérateurs de jeux dépensent davantage pour la publicité

mercredi, août 11th, 2010

Selon le service de consultation Kantar Media, les dépenses publicitaires des opérateurs de jeux ciblant le public français ont explosé dans les deux semaines suivant l’ouverture du marché. Le budget total utilisé pour la publicité s’est élevé dans ce court intervalle à  14 M €.

La recherche menée par Kantar Media a couvert la période 08-20 juin 2010. Les dépenses publicitaires dans la première semaine s’élevaient déjà  à  6,2 M €. Bwin a été chef de file dans cette période de début, dépensant 1,6 M € pour le marketing, suivi par le PMU, avec 1,5 M € et la FDJ, avec 1,4 M €.

Toutefois, les données de Kantar Media ont montré que jusqu’au 20 juin, la FDJ et le PMU ont les deux dépassé l’opérateur autrichien, avec 3,8 % € (27%) et 3,4 M (24%) respectivement, du total de 14 M € des coà»ts publicitaires.

La télévision représentait 63% du budget global de la publicité, devançant la presse écrite, avec 38% et la radio, avec 7%. Sur l’Internet, la publicité s’est maintenue aux niveaux pré-régulation.

Outre les spots télévisés pour les produits des opérateurs de jeux, il y a eu aussi 357 apparitions liées au parrainage.

Les premières campagnes de publicité en plein air en France se sont déroulées toujours en juin, mais il était trop tà´t pour qu’elles puissent être englobées dans l’étude de Kantar Media.

Les casinos en ligne auront une croissance de 80% jusqu’en 2014

mercredi, août 4th, 2010

Le magazine iGaming Business a publié les résultats d’un sondage qui prédit que le secteur des casinos en ligne pourrait croître de jusqu’à  80% d’ici 2014.

Le rapport signale que d’ici fin 2010, le marché des casinos en ligne vaudra 4,7 milliards de dollars au niveau mondial, en termes de revenus bruts, et passera à  5,8 milliards jusqu’à  la fin de 2012 et à  7,1 milliards d’ici la fin de 2014. Cela signifie une croissance de 79% par rapport à  2009.

L’étude retrace les tendances récentes et les stratégies des opérateurs de succès et expose l’histoire de l’industrie étape par étape, avec les statistiques sur entreprises débutantes et en expansion.

Le rapport révèle que, selon les initiés de l’industrie, les casinos en ligne de succès ont un investissement initial de 1,5 million de dollars, mais ont besoin de très peu d’employés par rapport à  leurs homologues terrestres, ce qui peut leur coà»ter 300 millions de dollars pour devenir fonctionnels.

Les grandes marques non-gambling, telles que les compagnies médiatiques qui cherchent à  s’étendre à  d’autres marchés ou monétiser le contenu existant en ligne trouvent les casinos virtuels de plus en plus attractifs.

« Chaque opérateur de casino cherche à  s’intégrer dans un secteur de plus en plus acceptable socialement, bénéficiant d’une structure réglementaire libéralisée sur certains marchés et d’une croissance substantielle sur les coordonnées démographiques clés », a dit Rachel Church-Sanders, l’auteur du rapport.

Ajoutez à  cela la croissance dans les réseaux sociaux, les applications mobiles et les micro-transactions et multipliez par le nombre croissant de personnes ayant des connexions à  large bande et accès sans fil, et l’avenir vous semblera certainement rose pour les casinos en ligne ».

Le consensus dans l’industrie est que les opérateurs de succès fourniront une plus grande variété de jeux. Toutefois, les opérateurs ne devraient pas perdre de vue l’importance des jeux familiers et faciles à  apprendre, comme la roulette.

Le développement des sites de réseautage social, les applications et les téléphones intelligents encouragent de nombreux opérateurs à  intégrer ces nouveaux développements technologiques dans leurs stratégies de marketing pour attirer et fidéliser les clients.