Au poker, le temps, c’est de l’argent!

Même après des années, la plupart des joueurs de poker habituels ne semblent jamais venir à  bout de ce qu’ils doivent faire pour devenir des professionnels. Plus souvent encore, bien qu’on joue pour de l’argent, la gestion du bankroll semble une tâche trop difficile et on arrive à  perdre de l’argent à  cause des erreurs regrettables. Maintenant, nous allons laisser de cà´té tout ce qui a affaire avec le plaisir, la détente ou le défi, pour nous concentrer uniquement sur cette question: le poker pour de l’argent.

Les anecdotes sur la « ruée pour l’or » des joueurs ou sur les pingres, il y en a plein! Mais, en réalité, peu de joueurs se semblent pas se rendre compte qu’ils gagnent ou perdent de l’argent tout pareillement à  un employé qui fait ou ne fait pas bien son travail, dans un délai préétabli. Au bout de quelques heures, on fait le compte on voit le bilan…

Mais, généralement, les joueurs se sont habitués à  une autre approche. Ils pensent en « pots », « grands pots », « petits pots », des « jours de gain », des « jours de perte »…Ils tombent dans le piège de penser que l’argent se fait en morceaux. Mais ça ne marche pas comme ça. L’argent se fait en plantant ses graines, soignant les semis et cultivant de nouveau la récolte.

Les errements des joueurs sont au comble lorsqu’il vient des tournois. Puisqu’ils ont un « rake » relativement faible et ils valorisent notamment les habiletés et les compétences, les tournois sont, en général, le terrain des joueurs de top. Mais, si l’on rassemblait les tournois majeurs des casinos terrestres, on obtiendrait un circuit à  travers le monde, avec les frais y compris. Les prélèvements avantageux et le niveau des compétences rendent les tournois très profitables pour les joueurs professionnels, mais les frais de voyage et d »hébergement élèvent le coà»t réel du tournoi.

Cela ne veut pas dire que la rentabilité des tournois pour les joueurs gagnants ne reste pas fondamentale. Cela veut simplement dire que les joueurs doivent comprendre que leurs temps représente de l’argent et que ces frais sont d’autres types de prélèvements. Ce que certains voient comme une aubaine – un grand gain à  la fin d’un tournois, n’est que la récompense pour tout le temps et l’argent investi pour aboutir à  ce gain-là .

Le poker gagnant est un processus méthodique de cause à  effet, un processus qui dure depuis le semis à  la récolte et ainsi de suite. Ne tombez pas dans la piège de penser au poker « dans le vide ». Pour gagner constamment et pour gagner aux tournois, il vous faut des heures de travail, où seulement ce que vous investissez bien déterminera votre récompense.

Europa Casino célèbre le Carnaval avec une promotion unique

Si vous aimez les surprises, vous en trouverez des plus agréables sur Europa Casino! Le casino en ligne a une promotion surprise qui vous tiendra en suspens jusque vendredi, le 6 février. Au lieu de dévoiler les prix dont il gratifiera ses joueurs, Europa Casino entretient le mystère sur les récompenses dont bénéficiera tout joueur qui ouvre un compte sur le site aux jours de 5 et 6 février. Cette promotion spéciale est occasionnée par la fête du Carnavale, qui est célébrée en Europe, avec des danseurs portant des masques.Marius Valentin, le manager d’Europa Casino, a expliqué que la promotion a été soigneusement préparée et qu’elle est censée faire augmenter les gains des joueurs. En outre, a ajouté Marius Valentin, les joueurs recevront aussi des bonus de dépà´t qui seront sur la mesure du montant déposé. Ainsi, avec un premier dépà´t effectué pendant ces deux jours, on pourra profiter à  la fois de la promotion surprise et du bonus de bienvenue.

Et pareillement à  chaque masque qui cache un visage unique, les prix offerts sont uniques pour chacun des bénéficiaires. Donc, si vous décidez d’ouvrir un compte sur Europa Casino au cours de ces deux jours, n’oubliez pas d’envoyer un e-mal au service clientèle du casino pour apprendre ce qui se cache sous le masque qui vous est attribuée!

Le Casino Europa a commencé en force la nouvelle année, avec un gros jackpot de 550,350 euros, gagné par un joueur sur la machine à  sous Football Rules, seulement un jour après avoir ouvert son compte sur le casino! Maintenant, c’est votre tour!

Les frères Done vendent Betfred.com

Les frères Peter et Fred Done ont fini avec les jeux en ligne: c’est du moins, une conclusion momentanée qu’on peut tirer après qu’ils ont vendu leur société de jeux sur internet. Cette transaction a apporté aux deux Britanniques 27,2 millions de livres sterling, mais après  qu’ils ont fait de gros investissements dans l’affaire.

Lancé en 2005, Betfred a obtenu sa licence aux Antilles néerlandaises, mais à  partir du 19 janvier, il sera basé à  Gibraltar. Les frères déclarent que l’affaire a été vendue en 2008, mais, tenus par l’accord conclu, ils ne révèlent pas l’identité de l’acquéreur.

Plutà´t que pour les jeux de casino, Betfait est mieux connu pour ses opérations de paris sportifs et Done n’ont fait leur entrée dans le domaine des jeux en ligne qu’en 2005, avec des sites de casino, de poker et, plus récemment, de bingo.

Fred Done a affirmé que les profits des opérations en ligne n’ont pas été autant élevées qu’ils espéraient. Dans la première année, un profit de 2,3 millions de livres sterling a été fait pour un chiffre d’affaires de 4,5 millions et en 2007, le chiffre d’affaires de 9,2 millions a généré un profit de seulement 3,3m £.

L’exploitation des jeux restera sur le site Betfred.com et il y a aussi une section que le groupe n’a pas vendu, à  savoir les paris sportifs.

Pamela Anderson sera à  Melbourne pour Aussie Millions

Et pourquoi pas? La participation de la belle diva américaine à  un tournoi de poker professionnel ne serait pas une nouveauté à  surprendre les concurrents. L’ancienne star de Baywatch a une longue histoire au poker et même a lancé son propre site de poker en ligne au WSOP de 2006. Pamelapoker.com a été un site-soeur de Doylesroom.com, mais a été fermé après l’entrée en vigueur de l’UIGEA.

La vedette a eu aussi un court mariage avec Rick Salomon, producteur de film, mais également joueur de poker. Anderson a avoué à  Ellen DeGeneres Show qu’ils ont commencé à  sortir ensemble après que Salomon a accepté de payer une partie de sa dette au poker.

Quant au tournoi Aussie Millions, c’est, en fait, la deuxième année que l’actrice a annoncé sa présence dans la compétition. L’an dernier, elle a quitté la course pour des raisons inconnues, laissant ses collègues Michael Vartan et Shannon Elizabeth à  représenter au concours la branche des acteurs-joueurs.

Le Main Event de l’édition 2009 Aussie Millions aura lieu entre le 18 et le 24 janvier à  Melbourne, Australie. L’an dernier, le Russe Alexander Kostritsyn s’est fait remarquer parmi 778 autres concurrents, gagnant, à  la fin, le heads-up avec Erik Seidel, membre de l’équipe Full Tilt Poker. Sa récompense a été de 1,4 millions de dollars!

Tricheries et contre-tricheries: pourquoi le jeu « propre » est plus profitable pour tout le monde

Les cas de tricherie qui ont frappé cette année plusieurs sites de poker en ligne ont suscité de nouvelles inquiétudes quant à  l’intégrité des salles de poker virtuelles. Bien sà»r, des mesures ont été vite annoncées par un grand nombre de celles-ci afin de mettre un terme à  ce genre de mauvaises pratiques, mais le scepticisme des joueurs de bonne foi n’est pas facile à  adoucir. Après tout, le sens commun nous dit que là  où il y a beaucoup d’argent, il y a aussi des gens prêts à  faire n’importe quoi pour le remporter. De toute évidence, nous savons que la tricherie dans le sens universel est néfaste et toujours changeante…

Lorsque les premières salles de poker étaient lancées dans l’espace virtuel, il y a des années, l’une des premières plaintes entendues sur les forums et les salles de chat était que les jeux étaient truqués. La psychose passée, on a pu porter à  la connaissance des protestataires et des sceptiques les arguments pour le caractère invraisemblable de telles accusations. Pourquoi, après tout, un opérateur de poker aurait-il besoin de tricher afin de faire du profit? Pourquoi une entreprise risquerait-elle sa réputation et peut-être à  jamais souiller son image commerciale quand il avait déjà  d’énormes bénéfices? A l’époque où les rumeurs de fraude interne ont commencé à  circuler, certaines salles de poker gagnaient plus de 1 million $ par jour. Pourquoi les opérateurs en ligne mettraient en péril tout ça? Eh bien, ils ne le feraient pas.

Peu après que ces premières craintes se sont affaiblies, une autre rumeur a vite pris des ailes dans la communauté des joueurs en ligne: la « collusion ». Au poker en ligne, la collusion – ou l’échange d’informations essentielles avec un autre joueur de la même table n’est point une impossibilité. Puis, il n’a pas fallu longtemps avant que de nombreux joueurs aient commencé à  se livrer à  de telles activités. Les « collusionnistes » peuvent abattre même les meilleurs joueurs et finalement, ils finissent par décourager les joueurs honnêtes.

Donc, y-a-t-il eu de la collusion? Oui. Est-ce que ça se passe encore? Parfois…Aujourd’hui, la plupart des grandes salles de poker défendent leur éthique en poursuivant, dépistant et interdisant tout tricheur découvert. Même comme ça, un petit nombre de « vétérans » ont survécu. Les noms respectables de l’industrie utilisent des logiciels sophistiqués qui identifient les paris irréguliers, dans le but exprès d’éliminer les trompeurs. De cette façon, le nombre des mauvais joueurs a diminué d’une manière constante.

Une autre préoccupation a été la crainte ancestrale que les ordinateurs pourraient être « entraînés » pour jouer et gagner ( calculer dans des fractions de secondes les probabilités du pot ). Cette crainte a vu son objet se réaliser sur quelques sites marginaux. Mais la plupart des salles ont promis de ne jamais utiliser de telles méthodes. De plus, cet engagement a été de près vérifié par les auditeurs extérieurs qui ont puni les sites n’ayant pas tenu leur parole.

Enfin, les grandes salles de poker en ligne ont fait un mot d’ordre de la sécurité de leurs sites et les joueurs n’ont absolument aucune raison de ne pas les croire. Après tout, leur avenir dépend de la confiance qu’elles gagnent au sein des joueurs. D’ailleurs, des millions de dollars ou d’euros ont été investis dans la sécurité. Bien sà»r, nous sommes conscients que les tentatives de tricherie sont omniprésentes, mais cela ne veut pas dire que les tricheurs essayent de frauder plus souvent les salles de poker virtuelles que les salles traditionnelles. Le poker en ligne est, en fait, aussi sà»r que son cousin joué aux tables réelles.

Le bingo: présentation et règles

Le bingo est un jeu très divertissant et surtout, il est un jeu où les résultats qu’on a ne dépendent que des décisions qu’on prend et ne pas de l’interaction avec d’autres joueurs. Le bingo se joue dans des salles, ainsi que les règles, les paiements et les versions de jeu varient d’une salle à  l’autre. Tous les détails du jeu et de la version sont offerts, en général, par chaque salle de bingo.

En principe, le jeu est le suivant: les joueurs achètent des cartes sur lesquelles il y a des numéros inscrits, arrangés dans une grille correspondant aux cinq lettres du mot BINGO. Ensuite, on tire des numéros aléatoires jusqu’à  ce qu’un joueur remplisse le modèle BINGO, telle qu’une ligne verticale, horizontale ou diagonale avec cinq numéros. Les modèles possibles sont multiples.

La carte de bingo est l’outil dans la possession exclusive du joueur et qui peut apporter lui apporter la victoire. Une carte de bingo contient 24 numéros et un espace libre. Chaque carte a les numéros attribués de façon aléatoire et sont disposés sur cinq colonnes à  cinq numéros chacune. En tout, vous aurez 25 cassetins, y compris le blanc.

La colonne B affiche des numéros entre 1 et 15, la colonne I, des numéros entre 16 et 30, la colonne N peut contenir des numéros entre 31 et 45, la colonne G, entre 46 et 60 et sur la colonne O on n’affichera que des numéros entre 61 et 75. En tant que joueur, on aura, sans doute, l’embarras du choix! Il y a des milliers de cartes uniques d’où l’on peut choisir; on fabrique, par exemple, des séries de 6,000 ou de 9,000 cartes non-dupliquées!

Les numéros sortants sont annoncés rapidement par le Caller; il est, donc, fort conseillé, d’être très attentif et de les marquer avec soin sur sa carte. L’appelant continue à  annoncer les numéros jusqu’à  ce qu’un joueur ou plusieurs réclament BINGO. Le jeu est en ce moment-là  arrêté et les numéros sont vérifiés. S’il y a un gagnant, il est primé et un nouveau jeu commence, avec de nouvelles cartes. S’il y a plus d’un gagnant, le prix est partagé.

Lorsqu’on joue en ligne, vos cartes sont sélectionnées de manière aléatoire par le logiciel de jeu. La plupart des sites offrent 3 ou 4 cartes, mais il y en a aussi qui offrent plusieurs. Chaque jeu de bingo a un appelant ou un tableau où l’on affiche les numéros. Le pattern est également affiché et le logiciel marque automatiquement sur votre carte les numéros appelés.

L’EPT de Budapest a été gagné par l’Anglais William Fray

Le premier jour du novembre a été chanceux pour le Britannique William Fray, qui a gagné le titre au Tournoi Européen de Poker de Budapest. Pour Fray, ceci a été le premier grand tournoi auquel il a jamais participé. Pour arriver au jeu de la table finale, il a dà» parcourir quatre jours fatigants et surclasser 562 autres joueurs. Mais l’effort a valu certainement la peine, car, outre le titre de champion et le trophée, Will Fary a eu l’occasion d’empocher 595,839$!

Mais le joueur n’a pas gagné seulement un montant considérable d’argent, mais également le respect du public. Que pensez vous que fera le gagnant avec cet argent? Voilà :  » Je vais payer mon hypothèque; aider ma famille et mes amis; et donner une partie aux organisations de charité pour aider la cause du Tiers monde »!

William Fray est un joueur de poker de haute classe – il peut être un joueur à  grand coeur, mais il est, avant tout, un professionnel du poker. Il a avoué qu’il a premièrement joué au poker à  sic ans. Depuis, il a eu tout le temps pour « réveiller » les instincts nécessaires au jeu. Sa stratégie de jeu est plutà´t agressive et les parties où il est présent sont spectaculaires. Cette fois, le spectacle final – le tête-à -tête qui lui a donné le titre – a été soutenu dans la compagne de

Cirpian Hrisca, l’adversaire roumain qu’il a surclassé après cinq heures de jeu. Hrisca est aussi à  son premier grand tournoi et le montant qu’il a gagné pour sa deuxième position, est le plus grand remporté par un joueur de poker roumain – laissant de cà´té Daniel Negreanu, qui est citoyen américain depuis cinq ans.

World Series of Slots touche à  la fin

Jackpot Factory est arrivé à  la fin de l’étape demi-finale de ses Séries de Slots, le tournoi précurseur à  la grande finale s’étant déroulé entre le 2 et le 4 octobre.

Le premier prix, une fois avec 50,000$, a été gagné par Petteri V., de Finlande. Petteri est membre de Jackpot Factory depuis 5 ans. Même comme ça, pour lui, gagner a été « irréel »: « Je ne pouvais pas croire. Je n’arrive presque toujours pas à  le croire », a-t-il confié. Patteri envisage d’utiliser l’argent pour acheter une nouvelle voiture, mais une partie de ces fonds sera dédiée à  son passe-temps préféré – les jeux en ligne.

Paula J. a fait aussi un bon numéro au tournoi, arrivant sur la deuxième place, qui lui a donné un prix de 10,000$ en liquide. Elle avoue avoir été dans la 126ème place, quand elle a été propulsée en deuxième par deux tournoiements gratuits. Paula avait rejoint All Slots Casino six semaines avant de toucher son grand jackpot.

Le Norvégien Andreas H. a fini en troisième. Même s’il s’est maintenu en premier des heures entières, il a été toujours ravi d’être l’un des gagnants. Andreas est parti avec 5,000$ en espèces, assez joli pour un joueur qui est devenu membre de All Jackpots Casino il y a seulement un mois.

Comme la finale approche, le tournoi atteint son apogée. Tous les casinos d’All Jackpot Factory accueillent tous les jours des tournois de machines à  sous gratuites offrant des entrées aux grands événements. Des finales hebdomadaires de 25,000$ seront organisées chaque week-end, jusqu’à  la fin d’octobre. Depuis le 7 au 10 novembre, les participants se rassembleront pour la Grande Finale de 200,000$.

La calculatrice des probabilités au poker, un outil efficace

Si votre rêve est de devenir maître au poker, un nouveau outil très moderne et pratique vous est mis à  la disposition: la calculatrice des probabilités. Cet instrument est dédié aux joueurs intéressés par l’apprentissage du texas hold’em. Il offre particulièrement la technique d’apprentissage de la stratégie de base, fournissant le moyen rapide et facile de calculer les probabilités au poker. Ayant une bonne connaissance des probabilités réelles, on peut repenser la modalité de jouer une main.

Cette calculatrice a plusieurs fonctions: elle suit votre jeu, lit automatiquement vos cartes et calcule vos avantages et vous offre des conseils. Le type d’analyse et l’étape du jeu à  laquelle on peut l’appliquer est à  votre choix: soit qu’il s’agit du pré flop, du flop, du tournant ou de la rivière, la calculatrice de poker sera une véritable aide pour imaginer les plus efficaces scénarios de jeu.

Il y a quelques jours, ce produit a été lancé par Delphin Trading Corporation, dans la variante pré-flop. La calculatrice est considérée une solution rentable sur le marché, étant disponible dans des emballages et des couleurs personnalisés. « La calculatrice des probabilités au Texas Hold’em a été inspirée par deux circonstances. Premièrement, en tant que joueur de poker en ligne, j’étais fatiguée d’arranger les mêmes chapeaux et T-shirts pour les programmes des récompenses destinées aux joueurs. Je cherchais quelque chose de nouveau et d’exclusif. Deuxièmement, j’ai découvert, dans ce domaine, une demande constante pour un produit qui soit petit, facile à  utiliser et qui puisse aider également les débutants et les professionnels d’évaluer leurs cartes de départ », a déclaré Cameron Brown, président de DTC.

La calculatrice a été conçue pour correspondre aux dimensions standard d’une carte de poker. Cela lui permet d’être commercialisés une fois avec les cartes de poker, dans des paquets de poker ou comme un don à  l’achat d’autres produits connexes.

Quoi de nouveau sur le blackjack?

M.P., l’une des autorités dans le domaine gambling, répond, sur son site, aux questions des joueurs. Pour les intéressés, voilà  quelques problèmes débattus au chapitre Blackjack.

Première question: la qualité des paris. M.P.: « Dans un casino, la qualité des paris est évaluée en termes de l’avantage de la banque. Il s’agit d’un pourcentage (calculé en moyenne) dans les limites duquel le casino gagne sur tout dollar parié. Plus le pourcentage  est élevé, plus l’argent que vous avez gagné et que vous remisez, sera « promis » au casino. Le sept, en particulier, est le plus mauvais des paris. » En fait, c’était la question qu’un joueur avait adressée à  Pilarski. « C’est la mise la plus mauvaise qu’on peut faire à  un jeu de la catégorie « craps ». Ce pari donne au dealer un avantage de 16,7% ». Donc: évitez de faire ce pari!

Deuxième question: « Le blackjack électronique a-t-il les mêmes avantages que le blackjack à  la table? Il me semble que le blackjack électronique pourrait être programmé pour que l’avantage du casino soit plus grand qu’à  une table réelle » On parle des Etats-Unis. Donc, Pilarski répond, en prenant en compte le contexte américain: « Selon la loi de Nevada, la représentation vidéo des cartes suit les mêmes règles que si l’on se trouvait à  une table réelle. Par contre, on ne doit pas se faire des soucis qu’à  l’égard des règles « altérées ». Par exemple, au blackjack vidéo, c’est difficile de trouver une machine qui vous paye la valeur réelle du blackjack (3 pour 2). La plupart des machines de vidéo blackjack paient seulement pour le blackjack naturel.

Par conséquent, nous assure le maître, on peut être sà»r que même si les cartes sont distribuées au hasard, on doit renoncer à  un certain pourcentage de ses avantages quand on joue au blackjack électronique. Naturellement, la probabilité n’est pas la même qu’à  une table réelle de blackjack.