Au poker, le temps, c’est de l’argent!

Même après des années, la plupart des joueurs de poker habituels ne semblent jamais venir à  bout de ce qu’ils doivent faire pour devenir des professionnels. Plus souvent encore, bien qu’on joue pour de l’argent, la gestion du bankroll semble une tâche trop difficile et on arrive à  perdre de l’argent à  cause des erreurs regrettables. Maintenant, nous allons laisser de cà´té tout ce qui a affaire avec le plaisir, la détente ou le défi, pour nous concentrer uniquement sur cette question: le poker pour de l’argent.

Les anecdotes sur la « ruée pour l’or » des joueurs ou sur les pingres, il y en a plein! Mais, en réalité, peu de joueurs se semblent pas se rendre compte qu’ils gagnent ou perdent de l’argent tout pareillement à  un employé qui fait ou ne fait pas bien son travail, dans un délai préétabli. Au bout de quelques heures, on fait le compte on voit le bilan…

Mais, généralement, les joueurs se sont habitués à  une autre approche. Ils pensent en « pots », « grands pots », « petits pots », des « jours de gain », des « jours de perte »…Ils tombent dans le piège de penser que l’argent se fait en morceaux. Mais ça ne marche pas comme ça. L’argent se fait en plantant ses graines, soignant les semis et cultivant de nouveau la récolte.

Les errements des joueurs sont au comble lorsqu’il vient des tournois. Puisqu’ils ont un « rake » relativement faible et ils valorisent notamment les habiletés et les compétences, les tournois sont, en général, le terrain des joueurs de top. Mais, si l’on rassemblait les tournois majeurs des casinos terrestres, on obtiendrait un circuit à  travers le monde, avec les frais y compris. Les prélèvements avantageux et le niveau des compétences rendent les tournois très profitables pour les joueurs professionnels, mais les frais de voyage et d »hébergement élèvent le coà»t réel du tournoi.

Cela ne veut pas dire que la rentabilité des tournois pour les joueurs gagnants ne reste pas fondamentale. Cela veut simplement dire que les joueurs doivent comprendre que leurs temps représente de l’argent et que ces frais sont d’autres types de prélèvements. Ce que certains voient comme une aubaine – un grand gain à  la fin d’un tournois, n’est que la récompense pour tout le temps et l’argent investi pour aboutir à  ce gain-là .

Le poker gagnant est un processus méthodique de cause à  effet, un processus qui dure depuis le semis à  la récolte et ainsi de suite. Ne tombez pas dans la piège de penser au poker « dans le vide ». Pour gagner constamment et pour gagner aux tournois, il vous faut des heures de travail, où seulement ce que vous investissez bien déterminera votre récompense.

Soumettre un commentaire